Sélectionner une page

Se mettre en conformité avec le RGPD (règlement faisant suite à la loi informatique et libertés), est sans aucun doute le défi majeur de toutes les entreprises. Cependant, dans le cadre des traitements de données personnelles, certaines étapes sont à suivre pour le respect du nouveau règlement. Aussi, il faut dépenser une certaine somme afin de garantir la protection des droits des personnes !

Tout savoir du tarif de mise en conformité RGPD

Avec la nouvelle règlementation RGPD, la plupart des entreprises se doivent d’assurer la conformité de leur traitement des données afin d’éviter des sanctions. Pourtant, la démarche de mise en conformité au règlement européen a un coût. De plus, le budget alloué à cette gestion des traitements des données personnelles dépendra de plusieurs critères comme la taille et la structure de l’entreprise, le domaine d’activité ou encore les ajustements à faire pour la mise en conformité.

Dans un premier temps, il faut donc sensibiliser les salariés traitant des données à caractère personnel et les cadres aux nouvelles obligations, en mettant en place des formations. Il faut aussi prévoir un budget pour les supports de communication. Une fois que tous les employés connaissent les enjeux de cette protection des données et que la nomination du DPO et des sous-traitants a été faite, il faut effectuer un audit de système. Les prix peuvent vite grimper jusqu’à 900 euros la journée. Enfin, il est recommandé d’acheter un logiciel de gestion des données collectées afin de se conformer aux exigences de la Cnil. Vous retrouverez toutes informations necessaires ici.

Les étapes importantes pour assurer la sécurité des données traitées

La désignation d’un délégué à la protection des données ou DPO

Désigner un DPO est obligatoire pour les entreprises qui doivent être mises en conformité. C’est lui qui va s’assurer du respect du règlement RGPD et fera office d’intermédiaire avec l’autorité de contrôle ! Outre cela, il a pour mission de conseiller le responsable de traitement et de garder un inventaire de tout traitement des données à caractère personnel. Pour qu’il puisse réaliser ses missions, il faut lui octroyer les moyens financiers et l’assistance nécessaire.

La cartographie des données à caractère personnel

Afin que la mise en place d’un registre puisse être simplifié, il faut détailler les divers traitements de données personnelles des personnes concernées. Pour être en conformité, ce document interne doit contenir : les divers traitements, les objectifs de ces traitements, le type de données récoltées, les acteurs responsables, la provenance et la destination des données. Il est aussi important de mettre en avant quelles sont les données sensibles traitées !

Prioriser ses démarches

Il est indispensable de connaître quelles sont les actions menées pour être en conformité avec le RGPD. Il faut donc s’assurer d’utiliser les données nécessaires pour atteindre ses objectifs et de respecter les droits des citoyens.

Une meilleure gestion des risques

Dans certains cas, le traitement comporte des risques sur les droits et libertés des personnes. Il faut donc faire un Data Protection Impact Assessment afin de prouver que l’entreprise respecte toutes les démarches !

La mise en place d’un processus interne

Afin de bien sécuriser les données récoltées, il est indispensable de mettre en place un système de protection des données personnelles au sein même de l’entreprise. Chaque salarié et chaque collaborateur doivent être formés et les réclamations des personnes concernées quant à leur droit d’accès ou de rectification doivent être traitées !

Tenir un registre des traitements

Ce registre servira de preuve que vous respectez toutes les mesures de sécurité afin d’empêcher une éventuelle violation de données et que vous protégez les droits et libertés des citoyens européens. Ce document devra comporter une analyse d’impact, la gestion des transferts de données hors UE, la liste des divers prestataires, le recueil du consentement des citoyens, ou encore les procédures en cas de violations de données et leur sécurisation.